La méditation : les 7 idées limitantes

La méditation : les 7 idées limitantes

méditation

1. La méditation est un moyen de fuir ses problèmes et de ne pas prendre ses responsabilités

La méditation peut être perçue comme une fuite face aux problèmes que l’on rencontre tous les jours dans notre quotidien. Bien au contraire, la méditation va nous aider à surmonter nos problèmes est non pas à les fuir.
Nous aurons plus de facilité à prendre du recul face aux situations stressantes et à agir avec discernement (et de façon beaucoup plus constructive) puisqu’elle va nous aider à apaiser nos émotions ainsi que notre esprit. Ainsi, nous allons développer notre faculté à voir le positif et à le sublimer plutôt que de constamment se focaliser sur le négatif. La méditation va nous aider à vivre dans la joie et la paix.

2. La méditation va bouleverser votre vie et vous amener à une vie solitaire et détachée du monde

Il n’y a absolument aucune recommandation vous indiquant qu’il faut vous éloigner de la vie en société, ni de votre vie matérielle. La méditation fait partie de la vie terrestre. La qualité et les petits moments de paix vont être décuplés grâce à votre pratique de la méditation. Vous allez donc être en mesure d’affronter la vie de façon plus joyeuse grâce à un esprit tranquille et plus en paix. Par conséquent, vous en ferez également profiter votre famille et votre entourage qui vous trouveront plus apaisé et plus « agréable » à vivre, et peut-être même plus inspirant. Vous ferez peut-être des émules et donnerez envie à vos connaissances d’obtenir cet état de sérénité et de joie. Donc non, la méditation ne vous isole pas, bien au contraire, elle va vous faciliter les échanges et l’approche aux autres.

3. La méditation ne doit être pratiquée qu’en position du lotus (vraiment pas facile!) et assis par terre

La position du lotus demande une grande souplesse de votre corps et elle est donc difficile à faire. Si vous essayez de la pratiquer alors que vous n’êtes pas suffisamment souple, vous risquez de vous blesser. Ne vous inquiétez pas, elle n’est aucunement nécessaire à la pratique de la méditation. L’important est d’être installé(e) dans une position confortable, propice à l’esprit de détente. L’idéal étant d’avoir le dos et la tête bien droits. Vous pouvez vous assoir sur une chaise, sur un coussin, un banc de méditation, être debout. La méditation n’est pas une pratique « figée ». C’est à chacun de trouver sa propre position confortable et de se l’approprier. Au fur et à mesure que vous pratiquerez, vous déterminerez votre position idéale. La méditation est un état d’esprit avant tout. La posture n’est qu’une aide.

4. La méditation est réservée aux bouddhistes et toute autre religion n’est pas concernée

La méditation est universelle et ouverte à toutes religions bien qu’ayant pour racine le bouddhisme, l’hindouisme et le taoïsme. L’état méditatif est un état que l’on a en nous de manière innée. Nul besoin de descendre d’une lignée de grands méditants ni de revendiquer une quelconque appartenance à telle ou telle religion. C’est un état que chaque être humain possède en lui. Vous avez sans doute déjà vécu un instant de méditation dans votre vie : rappelez-vous cet instant de grâce que vous avez vécu en vous baladant dans la nature, avec le chant des oiseaux, les clapotis de l’eau de la rivière auprès de laquelle vous cheminiez.. ou tout autre moment lors desquels vous étiez apaisés, sans pensée, où vous vous êtes sentis tout simplement bien et en toute quiétude. Cela vous parle? Rendez-vous  compte que vous avez déjà pratiqué sans le savoir! En pratiquant la méditation, cela va vous aider à rendre ces moments de plus en plus fréquents dans votre vie.

5. La méditation doit être pratiquée pendant de longues heures chaque jour pour avoir des résultats

La méditation va vous apporter une attention différente de celle à laquelle vous étiez habitué(e). Le temps consacré à la méditation n’a pas de durée imposée. Cela peut aller de la seconde à plusieurs heures. Dans nos vies survoltées, nous pouvons ainsi nous accorder de nombreux petits moments de méditation. L’important étant d’avoir le concept à l’esprit.
En revanche, la régularité est impérative. Si vous avez du temps à consacrer pour être attentif, vous avez du temps à consacrer à la méditation car méditer c’est être attentif.

6. La méditation ne peut être pratiquée qu’à certains moments bien définis et dans des endroits bien définis

Bien que le moment ne soit pas défini impérativement, on privilégiera le lever du soleil pour faire le plein d’énergie et le coucher pour s’apaiser.
La direction Est est recommandée par différentes religions justifiée par le fait que le soleil se levant à l’est, cela favoriserait le plein d’énergie.
Se positionner avec le nord magnétique (flux naturel d’énergie) favoriserait une certaine connexion avec le monde dans lequel nous vivons.
En revanche, il n’existe pas d’impératif lors de la pratique de la méditation. Chaque moment et chaque direction sont possibles. À vous de trouver la votre 😉

7. La méditation est une pratique extrêmement difficile à apprendre

La méditation peut sembler réservée à une certaine communauté élitiste et ne pas être faite pour les gens « normaux ». Mais il n’en est rien! L’état méditatif est inné chez l’homme, vous le connaissez déjà! En revanche c’est la pratique régulière qui n’est pas toujours facile à mettre en place. Mais lorsque l’on ressent tous les bienfaits de la pratique régulière, on trouve assurément une routine de pratique. Il s’agit d’un profond changement d’esprit mais les bénéfices sont tellement merveilleux que celui-ci devient naturel. De même que vous vous nourrissez tous les jours, il en va de même de pratiquer pour garder un mental apaisé. La pratique est extrêmement simple et de nombreux livres et applications (Petit Bambou ou Zenfie) peuvent vous y aider si vous ne souhaitez pas faire partie d’un groupe de méditation.

Mon défi des 30 prochains jours

Il est possible de se connecter à notre paix intérieure, de nous détendre et d’abandonner le stress en pratiquant régulièrement. Alors? Qu’est-ce qu’on attend? Moi je me lance le défi de pratiquer régulièrement, tous les jours pendant un mois. Je suis déjà pratiquante mais je n’ai pas l’assiduité journalière. Aujourd’hui, je m’engage envers moi-même et envers vous, cher lecteur(trice), à pratiquer quotidiennement la méditation pendant 30 jours. Je vous ferai régulièrement le point sur mes ressentis, mes progrès et ce que la pratique régulière apporte à ma façon de voir la vie et la vivre.

N’oubliez pas : pensez positif et inspirant, soyez lumineux et souriez 😀

Et prenez soin de votre bien-être intérieur.

Si vous aimez, vous pouvez partager cet article sur les réseaux sociaux 😉

 

Partager l'article :
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
    4
    Partages
  • 4
  •  
  •  

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.