ÂME DE SORCIÈRE (ou la magie du féminin) : CE QUI M’A ÉGALEMENT TOUCHÉE

ÂME DE SORCIÈRE (ou la magie du féminin) : CE QUI M’A ÉGALEMENT TOUCHÉE

Dans son ouvrage “Âme de sorcière ou la magie du féminin” , Odile Chabrillac fait le lien entre être femme et être sorcière. L’image impure, dépravée et satanique de la sorcière n’était que l’oeuvre entretenue par l’inquisition du Moyen-Âge. Une sorcière n’est autre qu’une femme qui vit pleinement son féminin sacré. Dans cette deuxième partie je vais vous relater les ressentis que j’ai eu en prenant connaissance des mots d’Odile… Et si vous n’avez pas lu la première partie consacrée au livre « Âme de sorcière » vous pouvez la découvrir en cliquant sur ce lien-ci.

Odile Chabrillac

ÂME DE SORCIÈRE : LA FEMME RELIÉE À LA NATURE ET SES ESPRITS

J’ai eu le bonheur de lire dans les mots d’Odile Chabrillac la confirmation de ressentis que j’avais depuis déjà fort longtemps. Elle considère que les femmes (ou les sorcières) sont en totale communion avec la nature. Elles se connectent aux arbres, ressentent les énergies de la forêt, des animaux, des végétaux, des pierres. Elles savent que chaque femme (comme chaque homme bien sûr 😉) fait partie d’un tout relié entre toute chose. Les femmes se rassemblent en forêt, en pleine nature pour se ressourcer et faire le plein d’énergies. Elles se relient à la nature du plus profond de leur être. D’ailleurs, souvenez-vous, j’ai partagé avec vous mon lien à la nature : vous pouvez le découvrir ou le redécouvrir en cliquant ici.

Extrait : « En prenant soin de moi, je prends soin du tout. Le mal que je fais impacte le tout, c’est donc à moi que je le fais également. Le bien que je fais impacte le tout, tout autant. Tout ce qui est dans la nature […] est interdépendant. Notre responsabilité est globale et immense. Il s’agit de prendre conscience que tout ce que nous faisons, disons, pensons même, a un impact sur le monde. »

La lune est un astre féminin. Les femmes sont intimement liées aux cycles lunaires. De par leurs cycles menstruels déjà, mais aussi par l’énergie que nous envoie la lune. Je vais attendre les douces nuits d’été pour expérimenter ce lien direct, la médiation face à la lune, le lien du corps face à la lune et je vous en reparlerai. Pour le moment, je n’ai expérimenté que le fait de recharger mes pierres à la lumière lunaire (à découvrir ici).

Le discours qu’Odile Chabrillac tient face à l’alimentation, à la culture des légumes mais aussi des plantes médicinales a fait écho en moi. Je partage son désir de vivre, non pas en auto-suffisance (j’ai encore du chemin à faire pour ça 😋) mais au moins dans le respect de ce qui nous entoure en adoptant un mode de vie durable du mieux que je peux.

odile chabrillac

ÂME DE SORCIÈRE : LA FEMME GUÉRISSEUSE

J’ai découvert la notion de « Care » que je ne connaissais pas. Le Care, dans le domaine médical, est la relation entre le soignant et le soigné, le lien qui se crée entre eux sans relation hiérarchique. Le soignant et le soigné sont égaux et tendent tous deux vers la même finalité : la guérison du soigné.

Les sorcières ont de tout temps été reconnues pour leur pouvoir de guérisseuse. Elles maîtrisaient l’art des plantes médicinales, de la culture à leurs utilisations. J’ai quelques petites notions que j’utilise régulièrement (ma plante fétiche étant le plantain que j’utilise sur les humains et également sur les chevaux) mais le savoir des guérisseuses est gardé précieusement et transmis de femme à femme.

Je partage la position d’Odile Chabrillac lorsqu’elle conclue que la meilleure solution pour soigner les individus, serait une interaction entre les différentes approches de la médecine. Et surtout, que cette interaction soit pratiquée dans la bienveillance et le respect, en complémentarité.

Odile Chabrillac

ÂME DE SORCIÈRE : VIVRE SA MAGIE DE FEMME

Odile Chabrillac nous enseigne ceci :

« L’instrument de base de la magie, le plus fondamental, essentiel, reste le corps, notre corps, perçu comme un tout, d’ailleurs. »

Étant en pleine reconnexion au corps en ce moment, ces mots ne pouvaient que résonner en moi!

C’est ainsi qu’elle nous enjoint à cultiver nos ressentis corporels à tout moment et dans toutes situations :

  • Reconnaître l’instinct, part animale de notre être, notre corps va réagir automatiquement via le cerveau reptilien sans passer par la case « réflexion ».
  • S’ouvrir à l’intuition qui regroupe la pensée ordinaire et l’intelligence mais s’exprime aussi dans notre corps via nos émotions.
  • Se laisser le temps de comprendre nos intuitions car leurs manifestations ne sont pas toujours claires immédiatement mais le sont plus tard.
  • Notre corps sait ce qui est bon ou pas pour nous. C’est donc à nous de porter notre attention en conscience sur les signaux qu’il nous envoie.
  • Remettre en cause nos croyances et s’ouvrir aux perceptions extrasensorielles telles que la télépathie ou la précognition.
  • S’ouvrir en conscience aux synchronicités.

Toutes ces nouvelles habitudes nous ouvrent à la magie de la vie mais également à notre magie.

Odile Chabrillac

ÂME DE SORCIÈRE : LA FEMME DANS SES ÉNERGIES

Pour que notre magie s’exprime (entre autre) nous avons besoin d’énergie.L’énergie compose notre corps et cette énergie, nous devons la recevoir et la faire circuler de façon optimum.

 Les différentes sources d’énergies :

  • J’ai découvert l’énergie ancestrale : ce sont nos parents qui nous la transmette à notre naissance
  • Les aliments de qualité
  • L’oxygène de l’air
  • Notre environnement via les énergies telluriques et cosmiques
  • Nos hormones via notre système endocrinien
  • L’exposition au soleil (avec discernement!)

Les différentes pratiques visant à une circulation optimum de l’énergie :

L’énergie circule et est distribuée via un réseau de méridiens. Les méridiens principaux se croisent à des endroits appelés chakra.

Les chakras sont considérés « comme des centres de transformation et de régulation de l’énergie de vie, ainsi que des portes d’entrée et de sortie des énergies entre l’intérieur d’un individu et son environnement. »

Lorsque nous prenons conscience de nos principaux chakras, et à force de pratique (j’utilise le reiki et la méditation) nous sommes capables de ressentir les déséquilibres. Après avoir été enseignée, vous serez capable également de les rééquilibrer.

J’ai également pris conscience dans « Âme de sorcière » du principe du yin et du yang. Yin pour la matière qui accueille et attire l’énergie, féminin. Yang pour ce qui n’est pas matériel, c’est l’énergie du masculin. L’idéal étant l’équilibre entre le yin et le yang. La femme est donc ouverture et accueil des énergies extérieures, elle est faite pour sentir et ressentir ce qui arrive à elle. C’est pourquoi la femme doit rester vigilante et savoir se protéger des énergies extérieures ou des impacts d’autrui. D’où l’intérêt de ses dons de guérisseuse pour s’auto-guérir (à l’aide du Reiki, du Qi-Gong, du Taï-chi, du Yoga… mais aussi des pierres) En fonction de vos essais et de vos expérimentations, vous trouverez la discipline qui vous parle le plus. Je dois avouer que, pour ma part, je pratique un peu de chaque discipline et je me fie surtout à ce que j’ai profondément envie au moment voulu.

Odile Chabrillac

ÂME DE SORCIÈRE : LA FEMME DANS SON ANTRE SECRÈTE

Vivre pleinement sa féminité ou sa facette de sorcière requiert parfois de longs moments de solitude. La solitude peut être pesante pour certaines femmes. Personnellement, je trouve la solitude divine et profondément ressourçante. À partir du moment où la solitude est voulue et non subie, vous êtes libre de profiter à votre guise de votre temps, de votre corps et de votre esprit : il n’y a pas de jugement, de regard extérieur, ni de contrainte. Vous êtes “vous avec vous”  et je vous assure que c’est délicieux. Je ne dis pas que cela soit chose aisée car l’entourage n’est pas toujours capable de comprendre et de respecter votre choix. C’est à vous de faire comprendre votre nécessité de solitude en expliquant avec bienveillance que cela vous est nécessaire. Plus facile à dire qu’à faire, je vous l’accorde, mais pas à pas vous y arriverez, n’en doutez pas.

ÂME DE SORCIÈRE : VOUS AVEZ ENCORE TANT À DÉCOUVRIR DANS LE LIVRE !

Comme vous pouvez le constater, ce livre m’a profondément touchée. J’ai encore des expériences à faire afin de pouvoir dire que je me le suis complètement approprié mais un jour viendra… Je reviendrai certainement vous relater mes expériences pratiques que je ferai pour vivre encore plus pleinement ma vie de femme. Le chemin sera délicieux je le sais. Les virages et sentiers escarpés ne me font pas peur. J’avance sereine…

Je n’ai pas dévoilé l’intégralité du livre. Odile Chabrillac vous livre tant d’autres connaissances. Si vous ressentez l’envie de lire ce livre, vous pouvez vous le procurer dans le lien que je vous ai mis ci-dessous. Je précise qu’en passant par ce lien, vous ne paierez pas plus cher votre livre mais… votre clic me permettra d’avoir un remerciement substantiel de la part d’Amazon 😅 😋

Lire plus de commentaires sur “Âme de sorcière” sur Amazon

D’autres infos ou remarques? Dites-le moi en commentaires! Et si vous pensez que mon article peut intéresser des personnes de votre entourage, partagez-le sur les réseaux sociaux!

Comme toujours, pensez positif et inspirant, soyez lumineux et souriez 😀 Et surtout n’oubliez pas de prendre soin de votre bien-être intérieur.

Partager l'article :
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
    44
    Partages
  • 44
  •  
  •  

Laisser un commentaire